Cuisiner avec les huiles essentielles

Loin d’être réservées aux professionnels de la restauration, les huiles essentielles peuvent être utilisées même par les débutants. Le tout est de tenir compte certaines précautions et de respecter les dosages. Ne vous reste plus qu’à partir à la découverte de cette manière de cuisiner très tendance et qui titille les papilles par les richesses et les subtilités de ses arômes.

Pratiques et peu encombrants, les flacons d’huile essentielle ont parfaitement leur place dans notre cuisine. Ces huiles présentent une excellente alternative naturelle aux arômes industriels. Elles nous permettent de retrouver les saveurs des herbes, agrumes et épices hors saison. Que de bonnes raisons pour les adopter !

Quelques associations

  • L’huile essentielle de menthe poivrée peut être incorporée, entre autres, aux recettes de mousse au chocolat, vinaigrette, potage à la courgette.
  • Celle de bergamote s’adapte parfaitement aux  biscuits sablés ainsi qu’aux compotes de fruits.
  • Pour vos yaourts, riz au lait et gâteau, vous pouvez ajouter une note maîtrisée d’acidité avec l’huile essentielle de citron.
  • L’huile essentielle de basilic est quant à elle indiquée pour relever le goût de la sauce tomate et de la purée.
  • Vous pouvez également miser sur l’huile essentielle de cannelle pour enrichir le goût d’une crème anglaise.
  • L’huile essentielle d’Ylang-ylang est quant à elle particulièrement appréciée dans les recettes de crème glacée, madeleines et salade de fruits.

Les précautions d’emploi

  • La première règle est d’opter impérativement pour les huiles essentielles bio certifiées Ecocert ou Nature & Progrès sous peine d’ingérer un concentré de produits chimiques !
  • Comme vous le savez déjà, certaines huiles essentielles sont déconseillées aux femmes enceintes et allaitantes ainsi qu’aux enfants en bas âge. Le mieux donc est d’éviter de les utiliser dans ces cas.
  • Lisez attentivement la notice de votre flacon d’huile essentielle pour savoir si elle s’adapte à un emploi culinaire. En effet, toutes les huiles ne sont pas indiquées à cet usage.
  • Les huiles essentielles, très concentrées, ne doivent jamais être avalées pures. Elles doivent impérativement être diluées dans une substance liquide grasse ou sucrée. Pour ce qui est du dosage, il est très important de suivre à la lettre les indications de la recette. Dans le doute, contentez-vous d’une goutte par plat. Nous vous recommandons d’ailleurs de ne pas verser votre huile essentielle directement de la pipette pour éviter qu’une goutte de trop ne rende votre plat impropre à la consommation. Le mieux est de mélanger l’huile à votre substance grasse dans une cuillère avant de l’incorporer à votre plat. Pour les plats cuisinés, nous vous conseillons d’ajouter l’huile essentielle en fin de cuisson afin qu’elle diffuse toutes ses saveurs sans perte d’intensité du fait de la chaleur.

Variez les plaisirs

Les huiles essentielles peuvent être incorporées à toutes les préparations culinaires. Autant dans la marinade des viandes que pour relever le goût des pâtes ou encore pour donner de l’intensité à un gâteau, ajouter des aromes à une boisson… Les possibilités sont quasi-infinies, à vous de donner libre cours à votre imagination et de varier les plaisirs !

source : http://www.santenaturellemag.com
Publicités

Auteur : asiaatia

Naturopathe

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s