Remèdes naturels de Novembre

Enjeux de ce mois : preparer le corps à l’entrée en Hiver …

 

  • MIEL DE THYM

 

Variété de miel ayant le plus de vertus médicinales, le miel de thym a une couleur ambrée et une saveur très prononcée. L’une des propriétés pour lequel il est reconnu est son pouvoir antiseptique. Le miel de thym est fortement utilisé pour la prévention des maladies infectieuses, respiratoires et digestives. Il aurait également un effet tonifiant et revigorant, ce qui le rend idéal en cas de grippe. On lui reconnaît aussi de grandes capacités cicatrisantes

Box NOVEMBRE 2018 bonatureshop

 

  • CÈDRE DE L’ATLAS – SACHET PARFUMÉ – AROMANDISE

 

Le cèdre de l’atlas dégage des arômes boisés apaisants. Ces sachets munis d’une cordelette en coton, sont contenus dans une pochette en papier pour un ensemble 100% naturel et biodégradable.

Fair Trade Product

Idéal pour vos penderies, votre voiture ou vos pièces à vivre, vous pouvez aussi le glisser dans vos courriers ou vos paquets cadeaux !

 

Box NOVEMBRE 2018 bonatureshop

 

  • Orangino – Biscuits au chocolat fourrés à l’orange SANS GLUTEN150 g

 

Savourez les Orangino Schär, de délicieux biscuits au chocolat fourrés à l’orange sans gluten. L’ harmonie réussie d’un gâteau moelleux, du chocolat et de confiture à l’orange vous feront craque

Composition Sucre, nappage chocolat 17% (sucre, pâte de cacao, beurre de cacao, émulsifiants : lécithine de soja et E-476, arôme), sirop de glucose, farine de soja, oeufs, jus d’orange (3,6%), jus de pomme (3,6%), farine de maïs, fécule de pomme de terre, oligofructose, huile végétale, gélifiant : pectine, correcteur d’acidité : acide citrique et E-331, poudre à lever : carbonate acide d’ammonium et de sodium et E-450, conservateur : sorbate de potassium, sel, arôme, colorant E-160b.
Box NOVEMBRE 2018 bonatureshop

  • Vernis à ongles Vegan Zao Makeup Noisette

 

Les Vernis à ongles Zao Make-Up sont certifiés Vegan et garantis 8 Free, c’est à dire, sans toluène, formaldéhyde, résine de formaldéhyde, camphre synthétique, dibutyl phthalate, paraben, xylène et colophane. Leur formule, enrichie en macérât de rhizome de bambou, riche en silice organique, contribue à fortifier l’ongle.

Ils offrent une excellente tenue, un fini ultra-brillant et un séchage rapideL’application est facilitée par leur pinceau large et plat qui permet une diffusion parfaite du produit sur l’ensemble de l’ongle

Box NOVEMBRE 2018 bonatureshop

 

  • PHYTOBIO: 5 PLANTES BONHEUR – 20 SACHETS – MESSÉGUÉ

Un délicieux mélange pour une infusion qui relaxe. Camomille romaine : Pour digérer tranquillement menthe : Stimulant physique et intellectuel Verveine : Apaisante, relaxante Tilleul de carpentras : Calmant Bouton de bigaradier : idéal pour lutter contre la mélancolie.
Détente et bonne humeur !…

Box NOVEMBRE 2018 bonatureshop

RETROUVEZ TOUS CES PRODUITS DANS LA BONATURE BOX DE NOVEMBRE !

Box NOVEMBRE 2018 bonatureshop

Publicités

EST CE QUE LA COUPE VAUT LE COUP ?

Salut les filles ! Oui aujourd’hui je m’adresse à toutes les personnes qui ont … leurs règles ! Je vais vous parler d’une chose dont j’ai toujours défendu les mérites mais que je n’avais pas encore expérimenté personnellement, et aujourd’hui c’est chose faite : la coupe menstruelle ! Appelée aussi cup , on en entend de plus en plus parler , mais qu’est ce que c’est ? Pourquoi l’utiliser ? Comment l’utiliser ? Etc .

Je vous rassure tout de suite , je n’ai pas fais de tuto en images mais je vais vous parler en tant qu’ utilisatrice et naturopathe.

coupe lunacopine - bonatureshop - article

Alors pour commencer , une coupe menstruelle c’est quoi? Une coupe menstruelle est une protection hygiénique, un petit objet en forme d’entonnoir ou de cloche renversée, fabriqué en silicone de qualité médicale (évite les allergies au latex dont est fait le caoutchouc). Elle s’introduit donc dans le vagin avant le col de l’utérus (pas dessus) de la même façon qu’on le ferait avec un tampon. Sa flexibilité lui permet alors d’adhérer parfaitement aux parois vaginales. Elle récupère le flux menstruel sans fuite et sans odeur.

 

Pour ma part j’ai choisi la LUNA COPINE qui pour moi est la meilleure du marché.

lunacopine - cup - bonatureshop

Pourquoi l’utiliser :

 

  • C’est meilleur pour la santé car elle n’est pas intrusive sur l’équilibre de la flore vaginale contrairement aux tampons
  • C’est écologique : pas de déchets (tampons , serviettes) Le traitement des déchets lié à l’utilisation des tampons et des serviettes se chiffre en millions de tonnes tous les an
  • C’est économique elle coute environ 25 euros et vous pouvez la garder 10 ans !
  • C’est pratique : simple a mettre et enlever, pas d’odeur, pas de risque de fuite

 

De nos jours, les ingrédients toxiques contenus dans les tampons et les serviettes jetables incluent de l’aluminium, des alcools, des additifs de parfum (particulièrement irritants) et des hydrocarbures, sans oublier les pesticides. Pire encore, certains procédés de blanchiment des tampons laissent des résidus de dioxine.

 

En effet, en terme de protection nous avons :

Les tampons qui peuvent perturber l’équilibre de la flore , assécher , créer un choc toxique etc.

Les serviettes hygiéniques jetables qui polluent et qui contiennent des substances dangereuses.

Les serviettes hygiéniques lavables (galère surtout quand on est à l’extérieur)

 

Mon expérience: il a fallut d’abord choisir la taille de la coupe , ayant plus de 30 ans et ayant déjà accouché j’ai pris la taille 2, il existe différentes tailles en fonction de votre profil.

Ensuite j’ai choisi la couleur, il existe des modèles en bleu , en violet , en rose et en transparent (c’est celle que j’ai choisi).

Avec ma coupe j’ai pris un gel lavant et des lingettes (pour la nettoyer ). Les lingettes sont très pratiques quand on est à l’extérieur.

gel lavant lunacopine bonatureshopbonatureshop - lingettes lunacopine

Ensuite il a fallut mettre la coupe , comme la première fois où j’ai mis un tampon (Oui je l’ai fait par le passé) j’ai eu une petite appréhension mais cela n’a duré qu’une seconde puisque c’est hyper simple à mettre il suffit de la plier pour l’insérer et elle se déplie seule une fois à l’intérieur laissant un petit bout pour la retirer (comme pour les tampons) . Il y a plein de tutos en ligne , je vais voue en partager dans les jours qui viennent, je vous invite également à suivre la page LUNA COPINE  vous y retrouverez plein d’informations.

Voilà , j’avais ma coupe je ne sentais rien , j’ai travaillé toute la matinée (en bougeant beaucoup car je faisais des massages ) et au moment de la retirer à midi , très simple et elle n’était pas pleine . Vous pouvez la garder 12 h sans problème.

Moi qui ai des règles abondantes je changeais toutes les heures de serviettes les premiers jours des règles, donc très pratique.

Je l’ai vidée, lavée et remise jusqu’au soir.

C’est simple comme bonjour et très pratique, je n’utilise plus que ça comme protection.

Conclusion, très contente de ma coupe LUNA COPINE , pourquoi n’’avais je pas essayé avant ? Je vous la recommande vivement !

Vous pouvez la retrouver ainsi que les accessoires d’entretient sur la boutique BONATURESHOP

J’espère avoir répondu à vos interrogations et si vous en avez d’autres n’hésitez pas à m’en faire part en mp !

 

Bonne journée a toutes !

 

 

Asia ATIA

Quels produits naturels utiliser en Septembre ?

En Septembre les objectifs pour le corps et l’esprit sont les suivants :

  • Garder les benefices des vacances
  • Se preparer à la rentree et au changement de saison

Je vous ai donc sélectionné les produits de Septembre nécessaires pour une rentrée au top !

september-3614870__340

L’huile de Macérât de Carotte : pour prolonger votre bronzage et régénérer votre peau.

Huile de Carotte pranarom Bio - Bonatureshop

Véritable concentré en bêta-carotènes, oméga 6, en vitamines et en minéraux, les racines comestibles de carotte sont réputées pour leurs propriétés bonne mine et régénérantes.

Très riche en vitamine A et E, cette huile colorée donne de l’éclat à la peau, prolonge le bronzage et est excellente après soleil pour assouplir et favoriser la régénérescence de l’épiderme.

Elle équilibre, affine le grain de peau et aide à ralentir le vieillissement cutané. Un « must have » pour l’été et/ou pour les peaux ternes, matures, sèches et irritées.

 

 

Faites des masques à l’Argile Rouge

argile rouge - masque - bonatureshop

Toujours pour prendre soin de votre peau , prenez soin de votre visage en faisant des masques d’argile rouge. L’argile rouge rééquilibre la peau et réhausse sa luminosité. Nettoie et purifie la peau en absorbant les toxines. Riche en oligo-éléments, ce masque apporte les minéraux utiles à l’épiderme. Recommandé aux peaux sèches.

 

 

L’huile de Ricin : pour réparer les cheveux fragilisés par le soleil

huile de ricin bio bonatureshop

L’huile de ricin, riche en acides gras essentiels, est très couramment utilisée pour redonner de l’énergie aux cheveux ternes et cassants. Elle aide également à leur repousse en cas d’alopécie. Les cheveux gagnent en vigueur et en volume grâce à l’huile de ricin. Accompagnez son application d’un massage ferme pour activer la microcirculation sanguine vers les follicules pileux.

Lorsque les cheveux sont fragilisés, les fourches apparaissent naturellement. L’huile de ricin agit en renforçant les cheveux, les aidant à devenir plus résistants et à retrouver leur santé. Elle sera appliquée directement sur les pointes.

L’huile de ricin est également un excellent antibactérien et un antifongique efficace. Pour bénéficier de ces résultats, appliquez-en sur votre cuir chevelu et laissez agir quelques heures avant de laver. Pour lutter contre les pellicules, vous pouvez aussi préparer un masque capillaire avec un mélange de deux cuillérées d’huile de ricin, d’une cuillérée de glycérine et d’un blanc d’œuf. Le tout est à appliquer sur cheveux mouillés.

Pour des cheveux brillants, appliquez l’huile de ricin directement sur la chevelure. La tige du cheveu sera mieux protégée, deviendra plus lisse et reflètera mieux la lumière.

 

Le Guarana : pour l’énergie et la concentration 

energy express - guarana - bonatureshopLe guarana est une plante utilisée en Amazonie par les Indiens Guarani, d’où son nom guarana.
Très riche en caféine, cette plante garantit une action immédiate sans entraîner de nervosité, d’accoutumance ou de dépendance.

Le Guarana (Paullinia cupana) favorise la concentration, stimule le métabolisme de base des cellules et favorise la libération des catécholamines,dont l’adrénaline.

 

 

Faites bruler de l’encens aux plantes médicinales : pour être détendu

encens tibétain relaxant  aux plantes - bonatureshop

Les senteurs du santal agrémentées de girofle sur une base de férule, chrysanthème et genévrier représentent les cônes Tibétain Relaxant. Ils possèdent des effets relaxants.

Cet encens Tibétain combine les propriétés des plantes médicinales dans une recette de fabrication traditionnelle issue d’une connaissance séculaire des plantes et de leurs vertus. La médecine tibétaine utilise jusqu’à deux mille types de plantes.
Les plantes médicinales sont collectées et préparées pour fabriquer les médicaments (sous forme de pilules rondes) et ces encens bénéficient d’une mode  de fabrication proche et des mêmes ingrédients

 

Des dents saines et une haleine fraiche : pour reprendre avec beau sourire !

dentifrice bio - bonatureshop

 

Choisissez un dentifrice Bio aux huiles essentielles , sans fluorures et sans conservateurs de synthèse qui proteges vos dents et prends soin de vos gencives.

C’est la raison pour laquelle vous pouvez retrouver tous ces produits dans la BONATURE BOX de Septembre !

bonature box septembre 2018

Mais aussi à l’unité sur www.bonatureshop.com

 Je vous souhaite une excellente rentrée !

Asia Atia
Naturopathe

Naturopathie Pourquoi les hommes se sentiraient-ils moins concernés ?

Je pose la question plutôt que d’apporter une réponse. Je vais quand même le faire mais l’avis que je vais vous livrer ne tient qu’à moi…

En effet, je constate que je reçois très majoritairement en consultation des femmes (un peu plus de 80 %). En toute logique, le ratio devrait être de 50/50, n’est-ce pas ? Alors pourquoi les femmes sont-elles plus enclines que les hommes à consulter en naturopathie ?

Je pense qu’il y a une explication de par l’appartenance de la naturopathie au secteur du mieux-être. Je pense ne pas trop me tromper en avançant que les femmes sont plus demandeuses de prestations de mieux-être (massages, esthétique, sophrologie, yoga : liste non exhaustive). Ce n’est pas que le concept de bien-être est moins important pour les hommes mais j’ai l’impression que ceux-ci sont moins impliqués. En outre, je pense que le secteur du mieux-être admet une touche plus féminine, ce qui fait que les hommes se sentent sans doute moins attirés. Peut-être faudrait-il envisager de “viriliser” un tantinet le secteur du mieux-être ? N’y voyez surtout pas de quelconque allusion sexiste. Je pense simplement qu’il conviendrait de mieux comprendre quels sont les besoins spécifiques des hommes à ce niveau là.

Pour tenter de répondre à la question posée en titre, je me suis efforcé de mener une recherche au sujet de la naturopathie et des hommes et force est de constater que les ressources disponibles à ce sujet concernent essentiellement la virilité liée à la fonction sexuelle. Très bien, il s’agit là d’un aspect important mais j’ai l’impression, d’après ce que j’ai pu trouver, que les réponses apportées sont pour ainsi dire directes. En l’occurrence : telle plante ou tel complément alimentaire pour tel problème. Non, pour cet aspect spécifique de la sexualité, il convient de mener une enquête précise et approfondie afin de déterminer la cause profonde du trouble.

Bref, je viens de vous livrer mon point de vue et je serais ravi que vous m’apportez le vôtre au travers d’un commentaire. Je vous en remercie par avance…

 

 

5 axes pour la Pleine Santé des hommes !

Il n’y a rien de révolutionnaire dans ce que je vais préciser pour cette partie de l’article. Il s’agit d’un rappel de base de ce qu’il convient de respecter pour être en pleine santé.

Messieurs, assurez-vous de faire suffisamment d’exercice, en particulier de l’exercice provoquant un essoufflement et de la transpiration à raison de trois séances par semaine. Pratiquez l’activité qui vous convient le mieux (tennis, footing, foot : liste non exhaustive) et ne visez pas la performance pour autant !
Il est important que vous vous fassiez plaisir et que vous ressentiez de la satisfaction à l’issue de votre séance de sport.
J’habite une ville où il y a une forte proportion de sportifs et je constate qu’il n’est pas rare que certains d’entre eux exagèrent leur pratique sportive. En effet, le sport en excès lorsqu’il n’est pas accompagné d’une alimentation et d’une hygiène de vie spécifiquement appropriées, peut provoquer un épuisement du système hormonal et des réserves minérales (d’autant plus que l’alimentation de nos jours n’est pas des plus nutritive qui soit). Chez ces personnes, je peux parfois constater des signes très nets de vieillissement prématuré. Alors Messieurs, faites suffisamment d’exercice mais avec raison

Construire la masse musculaire grâce à l’alimentation : concentrez-vous sur les aliments permettant d’augmenter le potentiel de renforcement musculaire : oeufs, viande maigre, poisson, haricots secs et légumineuses sans oublier des fruits et des légumes frais avec une part de cru. Ces aliments contiennent des protéines (celles des œufs sont d’une qualité absolument exceptionnelle pour peu que ces derniers soient de qualité. Vous vous préoccupez de votre taux de cholestérol ? Il y a du nouveau à ce sujet…) qui donneront à vos biceps la nourriture dont ils ont besoin pour prospérer…

Si vous êtes en surpoids, envisagez de perdre du poids ! Avec la saison des fêtes qui approchent, les sollicitations gustatives sont partout. Arrêtez le sucre : dans le cas du sucre blanc donc non raffiné, il s’agit ni plus ni moins d’un poison. Vous limiterez ainsi le risque de maladies cardiaques et de diabète. Gardez à l’esprit que “du sucre”est également contenu dans des aliments comme le riz blanc, les pâtisseries et le pain blanc. Tournez-vous plutôt vers des fruits frais, des smoothies de protéines, des en-cas à base de graines et de fruits secs.

Votre emploi est prenant et vous êtes obligés de rester sur le canapé durant tout le week-end ? Évitez les aliments sucrés, couchez-vous plus tôt, réduisez votre consommation d’alcool, pratiquez des techniques de relaxation et de réduction du stress. Rien de révolutionnaire là-dedans dans le sens où il a été largement prouvé que ces quelques mesures suffisent à accroître la vitalité et une plus grande sensation de bien-être.
Le soir, éteignez la télévision ou l’ordinateur plus tôt, prenez un bon bouquin ou passez du temps à discuter avec votre compagne et/ou vos enfants…

Faites régulièrement des bilans de santé afin d’avoir un temps d’avance ! En vous rendant régulièrement chez votre médecin pour des analyses et chez votre naturopathe pour une bonne compréhension de la gestion des habitudes alimentaires et d’hygiène de vie.
Je vais maintenant vous présenter quelques axes  de base pour les hommes en fonction de leur âge. Bien entendu, il peut y en avoir d’autres en fonction de vos antécédents et de votre historique en terme de santé, ainsi qu’au niveau personnel et familial.

Dans la vingtaine ? Privilégiez des aliments riches en fibres, en protéines et en antioxydants. Surveillez votre tension. Si vous fumez, songez à arrêter. Pensez éventuellement à questionner votre famille au sujet de leurs antécédents médicaux (parents, frères et sœurs, grands-parents). Il s’agit là d’informations importantes à connaître…

Dans la trentaine ? Surveillez votre pression artérielle ainsi que l’indice de masse corporelle afin de vous assurer que vous maintenez un poids idéal à la pleine santé.

Dans la quarantaine ? Faites contrôler votre glycémie à jeun et votre prostate. Demeurez proactif afin de maintenir un poids favorable à la pleine santé.

Dans la cinquantaine ? Faites contrôler régulièrement votre glycémie à jeun et surveillez votre indice de masse corporelle. Parlez avec votre médecin traitant d’un éventuel test de dépistage du cancer colo-rectal.

Dans la soixantaine ? En plus des recommandations que je viens de faire pour les quinquagénaires, faites vérifier votre densité osseuse : parlez-en avec votre médecin traitant !

70, 80 ou 90 ans ? Discutez avec votre médecin traitant et votre naturopathe des éventuels examens de dépistage nécessaire. Demeurez le plus actif possible et continuez de vous impliquer dans les activités que vous aimez.

 

 

source: pleinesantenaturelle

Règles douloureuses solutions naturelles

Lors de leurs menstrues, certaines femmes ressentent des symptômes désagréables, voire douloureux. Pourtant, « avoir ses règles » n’est pas obligatoirement synonyme de souffrance, et de nombreuses femmes le vivent très bien. Le terrain individuel explique en partie cette inégalité face au cycle naturel des femmes. L’hygiène de vie et l’alimentation constituent des facteurs aggravants ou au contraire favorisants le confort pendant ces périodes. Enfin, nos pensées et nos émotions ont également un rôle dans le vécu de notre féminité.

Les symptômes les plus fréquents sont des douleurs localisées dans le bas de l’abdomen. Douleurs lancinantes ou au contraires aigues qui peuvent handicaper certaines femmes. Ces douleurs peuvent parfois porter jusque dans le dos.Il arrive que les menstruations soient accompagnées de maux de tête, de migraines, de diarrhées, de nausées ou encore de vomissements. Le sommeil peut être altéré, les jambes sont souvent alourdies, des tensions mammaires sont présentes…Pour beaucoup de femmes l’arrivée des règles est synonyme de fatigue, de lassitude. Un malaise global peut s’installer. Tout cela joue sur notre humeur qui est déjà mise à mal par le changement hormonal qui s’opère durant nos règles (baisse de la production d’estrogènes, puis de progestérone).

Les outils de la naturopathie peuvent efficacement contribuer à réguler ces troubles et soulager les femmes. Certes, des conseils individualisés en fonction de votre terrain et de votre tempérament que seul un naturopathe pourra déterminer constitue la réponse la mieux appropriée.

Néanmoins, voici des gestes simples et des soins au naturel pour vous aider à traverser ces quelques jours plus en douceur :

–Sur le plan nutritionnel

Il est important de veiller à ses apports en oméga 3 : huiles de cameline, huile de chanvre, huile de noix, mais aussi petits poissons bleus (maquereau, sardine, hareng).
L’huile d’onagre régule la production de prolactine, responsable de la tension mammaire.
Boire beaucoup permet de soutenir l’organisme dans son effort d’évacuation, les menstrues étant un moyen de se libérer de toxines.
Le métabolisme des prostaglandines nécessite des apports suffisants en vitamines et minéraux ; il faut veiller particulièrement aux vitamines B6 et C, et au magnésium.
Les aliments difficiles à digérer et sur sollicitant les fonctions hépatiques sont à éviter : graisses saturées, aliments à index glycémique élevé, laitages, aliments contenant des alcaloïdes (thé, café), viande rouge riche en acide arachidonique… D’une manière générale, des repas légers sont à privilégier.
Les sucres raffinés, en entraînant une production accrue d’insuline, stimulent les prostaglandines pro-inflammatoires ; ils sont donc à proscrire au maximum.

– En termes d’hygiène de vie

Autant que possible, il est préférable de ralentir le rythme et de se reposer: notre corps et notre esprit en ont besoin. La période des règles est un moment d’intimité avec soi-même, avec notre féminité, et nous devrions prendre soin de nous.
L’activité physique n’est pas à bannir, au contraire. Mais il faut la pratiquer en douceur : marche, vélo, yoga…
Les bains de siège froids si pratiqués en amont du déclenchement des règles, ont une action favorable sur les douleurs. Ils permettent également une régulation des flux. En revanche durant les règles les bains tièdes sont à privilégier ; dans ces cas-là, on peut utiliser des plantes apaisantes et régulatrices que l’on fait infuser (achillée millefeuille notamment).
Dans le même ordre d’idées, les bains dérivatifs, excellents pour réguler de nombreuses fonctions du corps, ont une place de choix dans l’équilibre intime féminin.
La bouillotte est notre alliée durant nos règles. Posée sur le bas-ventre ou sous le dos, elle procurera un bienfait et un réconfort inestimables. Sur notre foie, elle l’aidera dans l’accomplissement de ses nombreuses fonctions.
Les respirations ventrales, lentes et profondes, sont une occasion de se poser, de prendre conscience du processus qui s’opère en nous, et de soulager les éventuelles tensions ou douleurs abdominales présentes. De plus, elles permettront au diaphragme de se détendre et de s’ouvrir, avec un impact positif sur notre gestion émotionnelle.
Les massages sont les bienvenus. Qu’ils soient effectués par nos propres soins ou par un tiers, ils apporteront un soulagement physique et psycho-émotionnel incontestables.
La réflexologie plantaire peut s’avérer un bon soutien, en prenant toutes les précautions nécessaires. Pratiquée de préférence hors menstruations, elle agit en douceur et en profondeur afin de réguler les différents systèmes de l’organisme.

Tisanes et Thés ( Plantes)

L’achillée millefeuille (Achillea Millefolium) a une affinité reconnue avec le sang. Sur la sphère utérine, elle a un effet régulateur dans les cas de dysménorrhée par son action sur les flux sanguins, mais aussi en décongestionnant le foie. L’achillée peut être utilisée en tisanes ou pour des bains de siège.
Le gattilier (Vitex agnus-castus) agit sur l’hypophyse et harmonise le cycle féminin de manière globale. Les troubles liés aux menstruations se verront diminués en consommant ses fruits en infusion ou en gélules, par cures de 2 à 3 semaines.
Le wild yam (Dioscorea villosa) est une plante utile contre les crampes et contractions utérines. C’est sous forme de gélules qu’on la consomme habituellement.
La sauge (Salvia officinalis) est une plante précieuse pour les femmes, mais ses effets sur la sphère nerveuse imposent des précautions. Grande régulatrice hormonale, la sauge peut être consommée en infusion (en veillant au respect des posologies et en ne dépassant pas 5 minutes le temps d’infusion) ou en teinture mère, selon les conseils de votre naturopathe.

En huiles essentielles

l’estragon (Artemisia Dracunculus) est à souligner pour son action anti-inflammatoire, antispasmodique et antalgique : 2 gouttes mélangées à de l’huile de sésame ou à une noisette de gel d’aloé vera en massage sur les ovaires.
L’estragon peut également être ingéré. Dans ce cas, avaler 4 gouttes d’huile essentielle dans une cuillère à café d’huile d’olive, 3 à 4 fois par jour.
La sauge sclarée (Salvia Sclarea) a des propriétés qui se rapprochent de Salvia Officinalis, mais elle est à utiliser en priorité en huile essentielle, car elle présente moins de contre-indications.
Enfin, la lavande vraie (Lavandula Angustifolia), pour son action antispasmodique, antalgique et calmante, peut facilement être utilisée en massage sur le bas-ventre.

En gemmothérapie, les jeunes pousses de framboisier (Rubus Idaeus) agissent efficacement sur le système hormonal féminin (antispasmodique et décontracturant, régulation des sécrétions ovariennes, troubles divers liés aux règles..). De plus, le framboisier joue un rôle protecteur du foie, organe primordial pour un bon fonctionnement hormonal.

– L’homéopathie

Apporte elle aussi des remèdes qui soulageront les douleurs et spasmes liés aux règles : selon les manifestations présentes, votre homéopathe déterminera la formule la plus appropriée.
Le sel de Schussler Magnesia Phos. 6DH sera très utile en cas de spasmes dans le ventre : 2 à 6 comprimés en prise rapprochée (dans un délai de deux heures si crise) mélangées à de l’eau tiède.

– Les travaux de Jacques Ménétrier

sur les diathèses ont démontré l’action régulatrice de la synergie Zinc-Cuivre sur l’axe hypophyse-surrénales-gonades. La finesse de cette approche requiert une analyse poussée que seul un naturopathe formé pourra mener.

Les Fleurs de Bach

vous aideront à mieux vivre vos règles. Là encore, un conseil individualisé est nécessaire.

– Pour finir, il est important de veiller au bon fonctionnement de son foie, et de soulager ses fonctions (voir article Les plantes du foie)

– L’argile par voie orale (1 verre d ‘eau argileuse le matin à jeun) ou en cataplasmes lors des épisodes douloureux, aura une action équilibrante.

Sources
http://www.altheaprovence.com/blog/achillee-millefeuille-achillea-millefolium/
LEAUD ZACHOVAL D., Cours de phytothérapie et gemmothérapie, Ecole Aesculape, 2012-2013

L’ail Noir et ses vertus incroyables

CONNU DEPUIS L’ANTIQUITÉ, L’AIL EST UN EXCELLENT CONDIMENT. C’EST AUSSI UN VÉRITABLE REMÈDE, D’OÙ SON SURNOM D’HERBE AUX NEUF VERTUS. IL AIDE À PRÉVENIR LES MALADIES, PRINCIPALEMENT GRÂCE À SA HAUTE TENEUR EN COMPOSÉS ORGANOSULFURÉS ET SON ACTIVITÉ ANTI-OXYDANTE.

 

L’ail frais, néanmoins, ne convient pas à tout le monde : il peut être mal digéré et son odeur tenace peut  indisposer. Ces effets désagréables de l’ail frais sont dus à l’allicine, un oxydant qui est libéré lorsqu’on mâche ou coupe le bulbe. Les études scientifiques montrent pourtant que l’ail ne doit pas nécessairement être de l’ail frais pour être efficace, pas plus que son odeur n’est nécessaire pour que la santé en tire des bénéfices.

Une source alternative d’ail, inodore et plus riche en antioxydants que l’ail frais existe : c’est l’ail noir, un complément alimentaire. L’ail noir est produit de façon hautement standardisée, en laissant  vieillir de l’ail bio, à température ambiante, pendant 20 mois. Ce processus augmente les niveaux d’anti-oxydants et convertit les composés instables, comme l’allicine, en substances stables, promotrices de santé. Il contient principalement des composés organosulfurés hydrosolubles  et stables, qui sont de puissants anti-oxydants. On trouve entre autre la S-allyl-mercaptocystéine, composé exclusif à l’ail noir, et la S-allyl-cystéine, biodisponible à 98%. L’ail noir contient également quelques composés organosulfurés liposolubles, des flavonoïdes et d’autres nutriments essentiels comme le sélénium.

EFFETS ANTI-OXYDANTS DE L’AIL NOIR

Les radicaux libres causent des dommages à l’ADN, aux lipides et aux protéines, en provoquant des mutations, en  endommageant les membranes cellulaires, en déréglant le fonctionnement des enzymes et en réduisant l’immunité. Ces radicaux libres, déchets du métabolisme normal, sont habituellement neutralisés par les enzymes cellulaires et de petites molécules comme le glutathion, par les vitamines et les minéraux provenant de l’alimentation. Des niveaux élevés de radicaux libres, lors d’inflammations ou d’exposition au soleil, les radiations ionisantes, les polluants, l’exercice physique et certains médicaments  requièrent une protection anti-oxydante supplémentaire, et en son absence, il y a stress oxydatif. Le stress oxydatif joue un rôle dans l’arthrite, l’athérosclérose, les maladies cardiovasculaires, les accidents vasculaires cérébraux, le SIDA, le cancer et dans la mort programmée des neurones (apoptose), qui peut amener à la maladie d’Alzheimer et à d’autres maladies neurodégénératives.
L’ail noir contient plus d’anti-oxydants que les préparations d’ail et l’ail frais, et il renforce les anti-oxydants cellulaires, comme le glutathion, qui aident au maintien de l’immunité et préviennent la toxicité des médicaments. Il contient également des peroxydases qui éliminent les peroxydes toxiques.

 

EFFET DE RÉDUCTION DU CHOLESTÉROL ET DE LA TENSION

Les facteurs majeurs de risque pour les maladies cardiovasculaires et les accidents vasculaires cérébraux sont l’hypertension et des niveaux élevés de cholestérol LDL et de triglycérides. Les études cliniques montrent que l’ail noir et la S-allyl-cystéine peuvent aider à réduire ce risque. Une dose journalière de 2.4-4.8 g  pendant 6 mois a réduit le cholestérol total de 5-7%, et a abaissé les taux de LDL, de triglycérides tout en diminuant la tension, a inhibé l’agrégation plaquettaire et augmenté le HDL. La S-allyl-cystéine, composé principal de l’ail noir, diminue le cholestérol en inhibant sa synthèse via l’enzyme HMA-CoA, en utilisant ainsi le même mécanisme que les statines.
Une autre étude  a montré que l’extrait d’ail noir diminuait les taux plasmatiques de cholestérol et de triglycérides. Chez les patients qui recevaient une alimentation supplémentée par 2% d’extrait d’ail noir, les taux plasmatiques de triglycérides et de cholestérol étaient respectivement inférieurs de 30 et de 15% par rapport au groupe de contrôle.

 

RÉDUCTION DU TAUX D’HOMOCYSTÉINE

Des taux élevés d’homocystéine, qui peuvent résulter d‘une déficience en vitamine B et  en folates sont un risque majeur pour les  maladies cardiovasculaires, les accidents vasculaires cérébraux, la maladie d’Alzheimer et le cancer. Des études précliniques menées à la Pennsylvania State University  ont montré qu’une supplémentation en ail noir diminuait les taux d’homocystéine lors d’une déficience en folates.

 

PROTECTION DU CŒUR ET DES ARTÈRES

Une étude réalisée à l’UCLA a montré qu’une supplémentation quotidienne en ail noir réduisait de nombreux facteurs de risque associés aux maladies cardiovasculaires. Lors d’une étude randomisée, en double aveugle et avec contrôle placebo qui a duré un an, 19 patients cardiaques sous statines  qui ont reçu 1200 mg d’ail noir par jour ont vu l’accumulation de plaque coronaire diminuer de 50%,  leur HDL s’améliorer et les taux d’homocystéine baisser, alors qu’il augmentait dans le groupe placebo. Comme pour les personnes en bonne santé, l’ajout d’ail noir à l’alimentation des cardiaques peut aider à la prévention de l’athérosclérose  et maintenir le cœur en bon état.

ail noir

STIMULATION DE L’IMMUNITÉ ET EFFET ANTIVIRAL

L’extrait d’ail noir augmente l’immunité et aide à combattre les infections. Des études précliniques ont montré qu’on peut prévenir une infection par le virus de l’influenza en ajoutant de l’ail noir à l’alimentation, et est aussi efficace que la vaccination. L’extrait d’ail noir augmente l’activité des macrophages, des cellules de la rate et des cellules natural killer (NK). Il stimule la prolifération des lymphocytes T et augmente la toxicité des lymphocytes pour les cellules cancéreuses.

 

EFFETS ANTIBACTÉRIENS ET ANTIFONGIQUES

L’ail noir inhibe la croissance du Candida albicans, que l’on retrouve souvent chez les patients immunodéprimés, et éradique Heliobacter pylori, qui est liée aux ulcères et cancers de l’estomac. Il protège également le foie contre la toxicité des carcinogènes et du paracétamol, un des antalgiques les plus consommés.

 

EFFETS DE NEUROPROTECTION

Il y a approximativement 10% des personnes de plus de 65 ans qui contractent la maladie d’Alzheimer. L’ail noir possède le potentiel pour protéger le cerveau des conditions neurodégénératives en protégeant les cellules neuronales contre l’apoptose. La S-allyl-cystéine, le composant majeur de l’ail noir, prévient également la mort des neurones qui suit une ischémie et augmente de 30%  par rapport au groupe de contrôle le taux de survie des cellules de l’hippocampe, siège de la mémoire.

EFFETS ANTI-ÂGE

Une prise régulière d’ail noir ou de S-allyl-cystéine a permis de prévenir la dégénération du lobe frontal, améliorant ainsi l’apprentissage, la mémoire et allongeant la durée de vie. L’ail noir a également démontré des effets neurotrophiques, ainsi qu’une capacité à améliorer la libération de sérotonine, ce qui a un effet antidépresseur.

La sécurité de l’ail noir a été confirmée dans des tests toxicologiques et des études cliniques portant sur plus de 1000 sujets. Plus de 400 études scientifiques ont été menées sur l’ail noir, dans des Universités majeures et dans le monde entier. Toutes ces études, qui se sont focalisées sur une variété de facteurs de risque cardiaque comme le cholestérol, l’hypertension, le taux d’homocystéine, l’oxydation du LDLcholestérol, l’inhibition de l’agrégation plaquettaire, mènent à la même conclusion :
Une prise régulière d’extrait d’ail noir est indiquée dans le cadre global d’une alimentation saine et ne présente pas d’effets secondaires.
Une formule entièrement naturelle qui permet de réduire le mauvais cholestérol tout en augmentant le bon cholestérol de manière aussi efficace que les médicaments classiques mais qui ne présente aucun effet secondaire.

 

Le policosanol  est une  substance naturelle, extraite de la canne à sucre, qui joue un rôle essentiel  dans la  prévention  des maladies  cardiovasculaires par  son action hypocholestérolémiante  et  antiagrégante  plaquettaire. Le  Policosanol  diminue  la  production  de cholestérol par le foie.
Des études scientifiques récentes et nombreuses (plus de 60 essais cliniques sur plus de 3 000 patients) démontrent que le policosanol est aussi efficace que les médicaments classiques (notamment les statines) pour faire baisser le cholestérol. De plus, le policosanol fait non seulement baisser le taux de LDL (« mauvais cholestérol ») de 13 % à 25 %, selon les résultats des études, mais lorsqu’il est pris à long terme, il fait aussi augmenter le taux de HDL (« bon cholestérol ») de 8 % à 29 %.

 

L’ail noir est un ail spécialement fermenté dans le but de supprimer son odeur caractéristique mais surtout afin de développer des substances actives qui ont de nombreux effets thérapeutiques et qui n’existent pas dans l’ail classique.
Par exemple, la S-Allyl-Cystéine (SAC) est un composant clé extrait de l’ail noir et qui est responsable des effets cardioprotecteurs démontrés par de nombreuses études cliniques (Phytomedicine, Volume 17, Issue 13, November 2010, Pages 1016–1026). En effet, l’ail noir possède de nombreuses propriétés thérapeutiques dont la réduction des facteurs de risque de maladie cardiovasculaire par :

  • la diminution des lipides sanguins comme le cholestérol et les triglycérides,
  • une inhibition de l’agrégation plaquettaire (fluidification du sang),
  • une amélioration de la circulation,
  • une réduction de la tension artérielle chez les hypertendus.

 

L’inositol hexanicotinate
Dans plusieurs recherches cliniques, la niacine (vitamine B3) s’est révélée aussi efficace que  les  médicaments  pour  réduire  le  LDL et augmenter le HDL, et semble jouer sur plusieurs  autres  facteurs  menant  aux maladies cardiovasculaires.

 Acheter de l’ail noir 

 

 

Graines de Chia: 12 bienfaits – Un mode d’emploi

Originaire du Mexique, le chia est une plante de la famille des sauges cultivée depuis des millénaires pour ses graines aux qualités diététiques incomparables. Les graines de chia étaient peu connues et peu consommées en dehors de leur région d’origine, jusqu’au début des années 1990 où leurs vertus ont été reconnues par de nombreux nutritionnistes.

Aujourd’hui, ces petites graines font office de “superaliment” : peu caloriques et riches en nutriments, les graines de chia sont utilisées comme substituts aux produits d’origine animale dans le cadre de régimes végétariens ou végétaliens, ou simplement comme véritable booster de vitalité au quotidien. Découvrons ensemble leurs bienfaits et les multiples utilisations qu’elles proposent.

Forme et composition des graines de chia

Relativement petites et de forme ronde, les graines de chia ont une texture pouvant rappeler celle des graines de pavot. Elles peuvent être de couleur noire, brune, beige, grise ou blanche selon la variété, leur couleur variant également en fonction des récoltes d’une année sur l’autre. Dans tous les cas, leurs qualités nutritionnelles sont très similaires, même si les graines brunes à noires peuvent avoir un goût légèrement plus prononcé.

Très appréciées des végétariens, végétaliens et des sportifs en général, les graines de chia contiennent 23% de protéines en moyenne, dont tous les acides aminés essentiels (AAE), ce qui leur assure un apport équivalent à celui des protéines animales.

Les graines de chia sont par ailleurs riches en oméga-3 (16 à 20%), de bons acides gras que notre corps ne fabrique pas et qui sont indispensables au bon fonctionnement du système nerveux, mais aussi à la concentration et la mémoire. Les oméga-3 ont également une action nourrissante pour la peau et les cheveux. Autre intérêt : les oméga-6, que les graines contiennent à hauteur de 5 à 8%, et qui possèdent des propriétés anti-inflammatoires et participent à la protection du système cardiovasculaire. À elles seule, deux cuillerées à soupe de graines de chia couvrent 100% des besoins journaliers en oméga-3, d’où l’intérêt d’en consommer !

Très riches en fibres (solubles et insolubles, entre 30 et 40%), les graines de chia équilibrent et régularisent le transit intestinal en douceur et aident à la prévention de certains cancers et du diabète de type 2.

Elles apportent également de nombreux minéraux (calcium, magnésium, fer, phosphore et potassium), essentiels au maintien d’une bonne santé. Les graines de chia contenant jusqu’à 5 fois plus de calcium que le lait, elles sont une excellente alternative à la consommation de produits d’origine animale !

Enfin, les graines de chia sont riches en antioxydants et en vitamines (flavonoïdes, vitamines B et E en particulier), qui luttent contre les agressions extérieures liées à l’alimentation industrielle, la pollution et la sédentarité, ainsi que contre le vieillissement cellulaire.

Si les graines de chia sont croquantes consommées telles quelles, elles possèdent par ailleurs, à l’instar des graines de lin ou du psyllium, une capacité de mucilage. Au contact de l’eau, les graines gonflent et prennent une consistance gélatineuse, aux propriétés adhésives et adoucissantes. Comme nous allons le voir ensemble, ce mucilage présente de nombreux intérêts.

12 bienfaits des graines de chia

1. Une bonne santé intestinale

Grâce à leur teneur élevée en fibres solubles et insolubles, les graines de chia constituent un aliment de choix pour la santé de votre appareil digestif. Deux cuillères à soupe (environ 18 g) de graines de chia couvrent à elles seule jusqu’à 20% de nos besoins journaliers en fibres, d’où l’intérêt de les inclure au sein d’une alimentation variée. Elles sont un remède naturel contre la constipation, aident à réduire les inflammations du tube digestif et à maintenir un taux de cholestérol peu élevé. Ses propriétés de mucilage vont créer une masse douce et gélatineuse qui va agir comme une éponge, entraînant avec elles les substances toxiques contenues dans les intestins et protégeant les muqueuses.

2. Une aide à la perte de poids

Malgré leur petite taille, les graines de chia ont un pouvoir rassasiant impressionnant. Tout d’abord, elles constituent une excellente source de protéines et de fibres, essentielles pour calmer la faim. Le tryptophane qu’elles contiennent (un des 8 acides aminés essentiels) possède également un rôle sur la régulation de l’humeur et de la faim. Enfin, en prenant du volume dans l’intestin grâce à leur capacité à former une gelée au contact des liquides, les graines augmentent rapidement la sensation de satiété. Résultats, votre impression d’avoir bien mangé dure plus longtemps et vous avez moins envie de grignoter entre les repas, ce qui peut vous aider à limiter votre apport calorique.

3. Un allié contre le diabète

La grande quantité de fibres et la couche gélatineuse que les graines de chia forment permettent de ralentir l’assimilation des glucides et la conversion de ceux-ci en gras lors de la digestion. Ceci permet la stabilisation de la glycémie, en évitant des montées brusques du taux de sucre dans le sang.

4. Un renfort des dents et des os

Grâce à leur importante teneur en calcium, les graines de chia permettent de renforcer la solidité des dents et des os. Deux cuillères à soupe (soit 18 g) assurent 13% des apports journaliers en calcium : en cas d’intolérance au lactose, ces graines sont de bons alliés de la santé osseuse et peuvent également contribuer à la prévention de l’ostéoporose.

5. Une alternative aux oeufs

Compatibles avec un régime végétalien et pour les personnes qui y sont allergiques, les graines de chia sont une excellente alternative aux oeufs. Grâce à leurs propriétés gélatineuses au contact d’un liquide, les graines de chia forment un substitut idéal aux oeufs pour toutes vos recettes de pâtisserie. Pour cela, mélangez 1 cuillère à soupe de graines à 3 cuillères à soupe d’eau et laissez reposer 15 à 30 minutes. Le gel formé remplace très avantageusement un oeuf !

  • Graine de Chia Bio 250 gr (Salvia hispanica)
  • Issu de l’agriculture biologique AB
  • Prendre 15 gr. Se consomme tel quel, réhydraté, mélangé à un yaourt, compote, pâtisserie ou salade.

6. Un aliment compatible avec le régime sans gluten

De plus en plus reconnue, l’intolérance au gluten touche de nombreuses personnes. Aucun traitement médicamenteux n’existant encore à l’heure actuelle, l’exclusion du gluten est donc un souci quotidien des malades. Les graines de chia, exemptes de gluten, sont compatibles avec cette alimentation et permettent de varier les apports.

7. Un apport protéique important

Les protéines sont des macronutriments dont l’importance est primordiale au sein de notre alimentation. Elles aident en effet le corps à renouveler ses cellules et ont un rôle structural dans la formation des tissus. Avec 23% de protéines, les graines de chia permettent d’enrichir ces apports sans avoir forcément recours à des protéines animales issues de la viande, et limitent par la même occasion le taux de cholestérol.

8. Des antioxydants contre certaines maladies

Les graines de chia sont remplies d’antioxydants, qui ont la propriété d’empêcher la formation de radicaux libres, composés instables qui contribuent au vieillissement des cellules. En consommer permettrait ainsi de limiter les risques de cancers, mais également de préserver la peau et de garder une apparence jeune et saine.

9. Un cœur protégé

Grâce à leur taux exceptionnel d’oméga-3 (plus que dans les graines de lin ou le saumon !), les graines de chia participent à la bonne santé du système cardiovasculaire. En effet, ces “bonnes graisses” permettent de réguler la tension artérielle, améliorent l’élasticité des vaisseaux et contribuent à faire baisser le taux de triglycérides.

10. Un cerveau boosté

En plus de protéger le coeur, les oméga-3 aident au bon fonctionnement du cerveau. Ils participent à construire et à maintenir les membranes cellulaires malléables, ce qui représente un avantage majeur pour les fonctions cognitives. Encore un bon point pour la graine de chia !

11. Une meilleure régulation du sommeil

Parmi les acides aminés apportés par la consommation de graines de chia, le tryptophane a un rôle essentiel, celui d’augmenter les niveaux de sérotonine et de mélatonine, deux hormones contribuant à un sommeil réparateur et à un stress amoindri.

12. Une peau nourrie de l’intérieur

De par leur richesse en oméga-3 et en antioxydants, les graines de chia nourrissent véritablement la peau de l’intérieur, en améliorant sa souplesse et en luttant contre les irritations cutanées grâce à leurs propriétés anti-inflammatoires.

Comment consommer les graines de chia ?

chia

Possédant un goût doux et assez neutre, les graines de chia peuvent être utilisées comme base ou pour agrémenter toutes sortes de plats, sucrés comme salés. Pour profiter de tous leurs bienfaits, il est préférable de faire tremper les graines avant de les manger, la gélatine se formant autour des graines assurant une meilleure digestion et une meilleure assimilation des nutriments qu’elles procurent.

Parmi les multiples utilisations qu’il est possible d’en faire, en voici quelques unes que vous ne tarderez pas à adopter au quotidien :

  • goûtez les fameux puddings aux graines de chia, aux nombreuses déclinaisons et à préparer la veille avec un lait végétal pour laisser aux graines le temps de gonfler, puis à agrémenter de fruits frais pour un petit-déjeuner plein de vitalité ;
  • ajoutez une cuillère à soupe de graines de chia dans un yaourt ou un smoothie pour profiter de leurs bienfaits et être rassasié plus longtemps ;
  • saupoudrez les graines sur une salade de crudités ;
  • enrichissez vos céréales et mueslis d’une cuillerée de graines ;
  • intégrez ces graines dans vos recettes de pain aux céréales, ou réduisez-les en poudre pour les utiliser en tant que complément à la farine ;
  • remplacez les oeufs dans vos recettes de pâtisserie, en laissant reposer pendant 15 à 30 minutes une cuillère à soupe de graines avec 3 cuillères à soupe d’eau ;
  • épaississez vos sauces grâce au pouvoir gélifiant naturel des graines de chia ;
  • mélangez une cuillère à soupe de graines dans un verre d’eau pour couper la faim dans l’après-midi.

Pour conclure…

Si les qualités nutritionnelles des graines de chia ne sont plus à prouver, il est toutefois impossible de citer toutes les utilisations que permet cette petite graine tant elles sont nombreuses ! Elles constituent un atout de poids dans le cadre d’une alimentation saine et diversifiée, et participent activement à votre capital santé.

Connaissiez-vous les graines de chia ? N’hésitez pas à partager avec nous vos recettes préférées, et à en parler auprès de votre entourage !

 

Sources

http://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=chia_salba_ps
http://www.comment-economiser.fr/bienfaits-graines-de-chia.html
http://www.lasantedanslassiette.com/au-menu/articles/graines-chia-bienfaits.html
http://selection.readersdigest.ca/cuisine/nutrition/6-bienfaits-impressionnants-des-graines-de-chia/
http://www.chaudron-pastel.fr/2011/11/02/graine-chia-salba-seeds-proprietes-nutritionnelles-comment-cuisiner/
http://www.inkanat.com/fr/arti.asp?ref=graines-chia-information-proprietes-benefices